• Accueil
  • > Archives pour novembre 2018

Tract FO Generali : Notre syndicat FO parvient à enrayer les reculs sociaux !

Posté par fogenerali le 26 novembre 2018

.
Tract FO Generali : Notre syndicat FO parvient à enrayer les reculs sociaux !
 

 

LOGO FO 26 11 18Nous publions sur ce site le tract FO du 26 novembre qui a été envoyé à la Direction le même jour pour être transmis par mail à tous les salariés de l’UES GENERALI France voir le tract ).
.
Nous avons le plaisir de vous annoncer que la cour de cassation vient de nous donner raison sur l’affaire UES et succursales.
Nous subissons un recul des droits sociaux toujours plus grave surtout depuis l’arrivée de M. Macron au pouvoir. Alors quand nous parvenons à bloquer une régression sociale importante en justice cela mérite d’être signalé en vous en informant.
fleche bleu Lire le tract FO Generali du 26/11/18
.
Extrait de notre tract :
Il en résulte qu’une succursale française d’une société étrangère peut être intégrée à une UES, même si elle n’est pas dotée de la personnalité morale, contrairement à ce qu’ont affirmé Generali et les syndicats CFDT / CFE-CGC / UNSA qui se sont alignés sur sa position.
Au plan général, cette décision, qui ne peut plus être contestée et qui a force de Loi, est un vrai soulagement pour notre syndicat qui se bat constamment contre les régressions sociales. Ce fut une bataille juridique de plusieurs années, des centaines d’heures de travail pour nos militants et avocats afin d’obtenir ce résultat se traduisant par une décision dans l’intérêt de tous les salariés de ce pays.
.
Il est évident que sans notre opiniâtreté, sans notre détermination et sérieux et surtout sans notre totale indépendance, nous n’aurions pas gagné.
.
C’est aussi une décision d’une grande importance même pour la cour de cassation, qui l’a bien compris, puisqu’elle donne à son arrêt la plus haute publicité sur son site internet :

fleche bleu Voir l’arrêt de la cour de cassation N°1693 du 21/11/18 (16-27.690) et

fleche bleu Voir aussi la note explicative associée à cet arrêt (qui précise que «la chambre sociale affirme que, au sein d’un groupe de sociétés, une unité économique et sociale peut être reconnue entre des entités juridiquement distinctes qu’elles soient ou non dotées de la personnalité morale» c’est-à-dire, ce que notre syndicat FO a toujours défendu !)..

Nous savons bien que ces victoires, hélas, ne suffisent pas à bloquer tous les nombreux reculs.

MAIS, c’est la preuve qu’en résistant nous pourrons finalement reconquérir les droits des salariés,
en comptant aussi sur votre soutien le plus large, car ça aussi, nous en avons besoin !

 

Tract FO Generali 26 11 18

Cliquez sur l’image pour lire / télécharger le tract FO Generali

 

Pour nous contacter :

*** Permanence à Saint-Denis :

Tous les mardis de 13 heures à 14 heures au local FO du Jade (RDC face Jardin)

*** Par mail : fogenerali@yahoo.fr

*** Et toujours nos sites : http://fogenerali.fr et http://foassurances.fr

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE 

Publié dans 3 - Tracts, 4 - Droit du travail, 5 - Jugements | Commentaires fermés

Tract FO Generali : FO demande le retrait du projet d’évolution de l’organisation de la DIS

Posté par fogenerali le 20 novembre 2018

.
Tract FO Generali : le syndicat FO demande le retrait du projet d’évolution de l’organisation de la Direction Infrastructure Services
 

 

LOGO FO 16 11 18Nous publions sur ce site le tract FO du 16 novembre qui a été envoyé à la Direction le même jour pour être transmis par mail à tous les salariés de l’UES GENERALI France voir le tract ).
.
C’est un projet d’une rare violence. Les ingénieurs de l’infrastructure perdent leur activité externalisée vers une SSII ou délocalisée en Italie et en Allemagne principalement.
Ce projet fait suite au « MOVE » de l’infrastructure et du réseau qui s’est révélé catastrophique pour Generali France. Depuis,une première réorganisation a conduit à des incidents et interruptions de services informatiques. La Direction reconnaît elle-même ses précédents échecs mais elle persiste.
Et aujourd’hui son projet est encore pire.
La décision nous est présentée comme déjà prise ce qui est la conséquence de la sortie de l’UES de la succursale. 
C’est de ce fait que la Direction de l’informatique France capitule devant les exigences des autres filiales et la France perd l’essentiel de ses activités.

Ce projet ne tient absolument aucun compte des intérêts des salariés.
Il repose sur l’idée totalement fausse que les compétences n’existent pas chez Generali France et qu’il faut les chercher ailleurs. Il est demandé aux ingénieurs français de transférer leurs connaissances et leur savoir-faire.
Et les ingénieurs français savent bien, de par leur expérience, que ni l’Italie ni l’Allemagne ne transféreront leurs connaissances pour le peu d’activité qui resterait en France.

Ce projet conduit les salariés à une véritable détresse, leur santé est en jeu ce qui se manifeste déjà.
FO a demandé au CE DMSMO une expertise préalable qui a été votée à l’unanimité.
Cette expertise devra évaluer la dangerosité pour Generali et surtout pour les salariés de ce projet sans céder aux pressions patronales.

FO prendra ses responsabilités pour défendre les salariés face à ce projet néfaste.
 

Tract FO Generali 16 11 18

Cliquez sur l’image pour lire / télécharger le tract FO Generali

 

Pour nous contacter :

*** Permanence à Saint-Denis :
Tous les mardis de 13 heures à 14 heures au local FO du Jade (RDC face Jardin)
*** Par mail : fogenerali@yahoo.fr
*** Et toujours nos sites : http://fogenerali.fr et http://foassurances.fr

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE 

Publié dans 1 - Revendications, 10 - PROD INFO & GTECH & DSI & GIS, 3 - Tracts | Commentaires fermés

Generali & RPP Assurances : Communiqué FEC-FO Assurances du 13 novembre 2018

Posté par fogenerali le 14 novembre 2018

Generali & RPP Assurances : Communiqué FEC-FO Assurances du 13 novembre 2018  

Retour à l'accueil newgif001.gif Le Régime Professionnel de Prévoyance – RPP -FLASH INFO FO est partie intégrante de notre plus ancienne convention collective de la branche des assurances. 

Il n’est pas surprenant qu’il soit remis en cause au moment où toutes les conventions collectives sont menacées et la Sécurité Sociale attaquée par le gouvernement de MACRON.

Le RPP s’appuie sur deux contrats d’assurances régis selon le code des assurances (articles L144-1 et suivants relatifs aux assurances groupe) :

  • Un des contrats couvre les remboursements de frais de soin
  •  L’autre intervient en matière de décès, d’incapacité de travail, d’invalidité et d’accident survenus au cours d’un déplacement professionnel.

Ces deux contrats sont signés entre l’ASARPA et le BCAC :CC RPP

  • L’ASARPA est une association paritaire entre la FFA et les fédérations syndicales dont la FEC-FO,
  • Le BCAC est le représentant de coassureurs qui selon la notice du RPP, à jour au 1er juillet 2017 sont Allianz, AXA, GROUPAMA, GENERALI, le groupe PREVOIR, LA MONDIALE, QUATREM, SMAVIE BTP, SWISS LIFE.

Les entreprise d’assurances adhérentes de la FFA sont obligatoirement adhérentes au RPP et donc à ces deux contrats d’assurances.
Les bénéficiaires sont les salariés de ces entreprises et leurs familles.
Swiss Life a pris la décision unilatérale de quitter le RPP à effet du 1er janvier 2018. Ce qui est manifestement illégal.
Generali vient de prendre la même décision à effet du 1er janvier 2019. Ce qui est également manifestement illégal.

Lire la suite du communiqué en cliquant sur ce lien fichier pdf RPP Assurances – Communiqué FEC-FO Assurances du 13/11/18

RPP Assurances - Communiqué FEC-FO Assurances du 13/11/18

fleche2.gif  Lire tous nos articles sur le RPP

Pour nous contacter :

*** Permanence à Saint-Denis :
Tous les mardis de 13 heures à 14 heures au local FO du Jade (RDC face Jardin)
*** Par mail : fogenerali@yahoo.fr
*** Et toujours nos sites : http://fogenerali.fr et http://foassurances.fr

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE 

 

Publié dans 01 - Flash Info, 1 - Revendications, RPP | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus