Protégé : Grève de la faim des licenciés de Generali et un délégué du personnel FO à Generali licencié !

Posté par fogenerali le 25 mars 2011

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans 1 - Revendications, 3 - Tracts, 8 - Manifestation & Grève | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Grève de la faim des licenciés de Generali : Lettre au Ministre du Travail

Posté par fogenerali le 16 mars 2011

Grève de la faim des licenciés de Generali : Lettre au Ministre du Travail

La section fédérale des assurances a saisi par courrier, le 14 mars 2011, le ministre du travail Xavier Bertrand.

Il n’est pas possible de laisser ces salariés désespérés sans ouverture de négociation !

Nous publions dans cet article le contenu de cette lettre :

Monsieur Xavier BERTRAND
Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé
127 rue de Grenelle
75700 PARIS CEDEX

Monsieur le Ministre,

Plusieurs salariés licenciés en 2007 par le GPA, devenu Generali Vie, ont engagé une grève de la faim depuis plus d’un mois, pour l’un d’entre eux. Anciens salariés itinérants, ils sont répartis sur plusieurs départements.

De nombreux salariés licenciés ont saisi les Conseils de Prud’hommes. Les décisions sont parfois favorables, parfois défavorables. Dans tous les cas, les salariés se heurtent à la puissance financière du groupe Generali qui rejette toute conciliation.

Depuis des années, notre syndicat FO réclame vainement des négociations pour une issue négociée voire transactionnelle à ces conflits.

ll n’est pas possible de laisser ces salariés poursuivre leur action désespérée qui met leur santé et leur vie en danger sans tenter une conciliation. C’est ce qu’ils souhaitent puisqu’ils réclament une négociation sous l’égide d ‘un médiateur.

Notre fédération appuie leur demande et s’adresse à vous, Monsieur le Ministre, pour agir dans ce sens. Il y a urgence.

Pour votre information, nous vous communiquons notre courrier du 7 mars 2011 adressé à Claude Tendil, Président Directeur Général du groupe Generali en France, notre communiqué de presse du 11 mars, et le courrier très contestable en de nombreux points que nous a adressé Germain FEREC, DRH du groupe.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de notre haute considération.

Jean-Simon BITTER
Secrétaire Fédéral

Lettre SF FO Assurances au Ministre du Travail 14 03 2011.jpg

Pièces jointes :
Lettre à Claude Tendil du 7 mars 2011 : Grève de la faim des licenciés de Generali : Lettre au Ministre du Travail dans 8 - Manifestation & Grève pdf20110307 Lettre à Claude Tendil
Communiqué de Presse du SYNPA-FO du 11 mars 2011 :pdf dans 8 - Manifestation & GrèveCommunique de presse du SYNPA-FO
Courrier de Germain Ferec : pdf lettre de Germain Ferec


Ils ne réclament qu’une chose : l’ouverture de négociation sous l’égide d’un médiateur.

C’est leur demande.

La Direction de Generali peut-elle continuer à ignorer cette demande ?

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE         fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 8 - Manifestation & Grève | Pas de Commentaire »

Grève de la faim des licenciés de Generali : ouverture de négociations !

Posté par fogenerali le 14 mars 2011

Grève de la faim des licenciés de Generali : ouverture de négociations !

La Direction peut-elle continuer à ignorer cette demande ?

Cliquez ici pour ouvrir la lettre et la lire ! Notre syndicat FO a écrit le 7 mars à Claude Tendil.
C’est Germain Ferec qui a répondu, à sa place, par une
longue lettre de quatre pages pour refuser la négociation.

La grève de la faim est un acte désespéré auquel ont été conduits des collègues qui, cherchant a défendre leurs droits, se heurtent à la puissance financière et aux moyens considérables de Generali.

Dans son courrier, Germain Ferec cherche à les écraser encore plus en qualifiant de  » petite minorité  » les 239 salariés commerciaux qui ont refusé la modification de leur rémunération et en prétendant mensongèrement que l’accord sur les rémunérations a été signé par des syndicats  » représentant près de 90 % des voix collaborateurs concernés « .

En réalité les syndicats non signataires (FO et UNSA) représentent plus de 35 % des voix (17,73 % pour FO) et un des signataires, la CGT,  a dénoncé l’accord en déclarant se  » retirer du consensus « .

Germain Ferec termine son courrier dans les termes suivants :  » J’ajoute qu’il relève de votre éthique de ne pas encourager, de quelque façon que ce soit, de tels comportements « . Et il adresse copie aux délégués centraux de tous les syndicats. C’est la recherche d’un consensus contre nos collègues et  » leurs comportements « .

Nos collègues souffrent, leur santé et leur vie sont menacées. Et la Direction Generali cherche à réunir un consensus contre eux. C’est honteux.

Ils ne réclament qu’une chose : l’ouverture de négociation sous l’égide d’un médiateur.

C’est leur demande.

La Direction de Generali peut-elle continuer à ignorer cette demande ?

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE        fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications, 8 - Manifestation & Grève | Pas de Commentaire »

Communiqué de presse du SYNPA-FO : Grève de la faim des licenciés de Generali

Posté par fogenerali le 12 mars 2011

Communiqué de presse du SYNPA-FO du 11 mars 2011
Grève de la faim des licenciés de Generali
Force Ouvrière réclame des négociations urgentes.

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du syndicat SYNPA-FO (Syndicat National des Producteurs d’Assurance Force Ouvrière)
sur la situation alarmante où se trouvent d’anciens collègues commerciaux du GPA (groupe Generali).
Celui-ci a été envoyé à l’ensemble de la presse vendredi 11 mars à 14h50.
Ce communiqué fait suite à une lettre que notre organisation syndicale FORCE OUVRIERE a adressée le 07 mars
à Claude TENDIL, PDG de Generali France.

 

Paris le 11 mars

D’anciens collègues commerciaux salariés licenciés par Generali ont engagé une grève de la faim depuis 30 jours pour l’un d’entre eux.

Le SYNPA-FO a décidé de publier la lettre que notre syndicat a adressée à Claude Tendil PDG de Generali France par lettre recommandée et par mail le 7 mars 2011. Cette lettre est restée sans réponse alors que nous réclamions l’ouverture d’une négociation dans l’urgence.

Nous avons pris connaissance par voie de presse, le 9 mars, de la position de Generali exprimée par un des directeurs qui prétend que ces salariés auraient choisi de refuser les emplois de reclassement alors qu’aucune proposition concrète ni sérieuse ne leur avait été faite. De plus la Direction de Generali omet de signaler les procédures judiciaires qui lui ont été défavorables.

Dans tous les cas, ces salariés sont confrontés à la puissance financière et aux moyens considérables que Generali utilise pour les contrer, les poussant ainsi au désespoir.

Depuis des années notre syndicat FO réclame une négociation. Nos anciens collègues en grève de la faim demandent qu’une négociation s’engage enfin sous l’égide d’un médiateur.

Qu’attend Generali pour leur donner satisfaction.

Contacts:
Didier WAUTHY, secrétaire du SYNPA-FO – tél : 06.07.26.72.95
Jean Simon BITTER, secrétaire fédéral de la FEC-FO – tél : 06.99.84.28.70

Ci- dessous notre lettre du 7 mars 2011 adréssée à Claude TENDIL, PDG de Generali France
Cliquez sur l’image pour ouvrir et lire la lettre !

Lettre à Claude Tendil, PDG de Generali France


Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 2 - Courriel & Courrier | Pas de Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus