• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Note aux syndiqués FO de Generali

Posté par fogenerali le 28 janvier 2010

A quoi joue le syndicat FO ?
A défendre les intérêts des salariés, à défendre la démocratie.

Vous avez reçu par mail un tract intitulé « A quoi joue le syndicat FO ? ».

Parmi les messages que j’ai reçus, tous de sympathie à l’égard de FO, une camarade remarque avec raison que la campagne électorale est commencée.
Mais c’est une campagne particulière due à la Loi du 20 août 2008 qui pousse les syndicats à s’affronter au mépris des intérêts des salariés.
On va donc assister à des outrances et mensonges et ce tract en est un exemple caricatural
.
Il n’est pas question pour FO de rentrer dans ce jeu écœurant.

Cette note aux militants et aux syndiqués FO a pour objet de donner des indications précises sur plusieurs questions :

  1. Y-a-t il un risque de mettre fin aux prestations ?
    C’est faux !
    Il n’existe aucun moyen pour la Direction, ni pour qui que ce soit, de mettre fin aux prestations.
    La question qu’il faut poser, c’est qui va gérer les prestations et comment ?
    La réponse de FO : c’est aux comités d’établissement directement élus par les salariés qu’il revient de gérer ces prestations afin qu’elles soient plus conformes aux attentes des salariés. Et chacun sait que FO revendique le maintien et l’amélioration de toutes les prestations.

    Rappelons que la Direction et les syndicats CFDT, CGC et CGT avaient signé le 16 avril 2007 un accord visant à transmettre la gestion des activités sociales et culturelles au Comité Central au lieu et place et des Comités d’Établissement.
    Nous contestons cet accord contraire aux intérêts des salariés et nous ne sommes pas les seuls.
    En 2007 le CE de Generali Proximité avait refusé ce transfert, avec raison.
  2.  

  3. Y-a-t-il un risque de disparition des comités d’établissement ?
    Il est faux
    de prétendre que ce risque existe en absence d’unanimité. Il suffit de la majorité pour définir le nombre de comités et leurs périmètres.
    Et FO ne conteste pas les périmètres d’établissement. 

    C’est seulement pour déterminer les collèges électoraux à l’intérieur de chaque comité, que la loi impose l’unanimité. C’est une question importante surtout pour le collège des PSB et EI (salariés des réseaux commerciaux) qui ont besoin d’une représentation spécifique.Or cette unanimité existe déjà pour ce collège des salariés des PSB et EI puisqu’elle émane de la convention collective nationale des PSB et EI, signée par FO.
    Et quand nous signons un accord, nous respectons et défendons cet accord.
    Notre syndicat FO refusera toute remise en cause du collège des PSB et EI.
  4.  

  5. Y-a-t-il un risque de disparition des CHSCT ?
    Il est tout aussi faux de prétendre que ce risque existe en absence d’unanimité.
    Il suffit de la majorité pour définir le nombre de CHSCT et leurs périmètres. Le litige porte sur les modalités d’élection du CHSCT.
    Le projet d’accord prévoyait des modalités contraires au droit du travail bien étudiées pour écarter les candidats FO.
    C’est illégal même en cas d’accord unanime !
    La Direction a accepté en négociation de revoir le texte.

  6.  

  7. Y-a-t-il un risque pour le Comité Central ?
    Il est vrai qu’en absence de signature unanime il n’est pas, à notre avis, possible de mettre en place un Comité Central pléthorique de 19 membres titulaires plus 19 membres suppléants.
    Mais à quoi sert ce Comité Central ? Représente-il vraiment les salariés ?
    Nous avons pu constater depuis 2007 qu’il avait laissé passer tous les projets de la Direction sans opposer la moindre résistance.
    Le Comité Central n’est pas élu directement par les salariés mais au deuxième degré, ce qui a permis depuis 2007 d’éliminer du Comité Central les syndicats FO, UNSA et CGT, ce qui est contraire à la démocratie.
    Alors qu’il est reconnu que FO a obtenu dans l’ensemble de l’UES 17 % des voix, l’UNSA 12 % et la CGT 6 % .
    En réalité le Comité Central actuellement constitué sert à priver les Comités d’établissement de leurs prérogatives.

Quelle est la position du syndicat FO ?
Notre syndicat FO est intervenu lors des négociations sur deux points précis :

  • Un engagement sur la représentation proportionnelle aux voix recueillies par chaque syndicat au sein du Comité Central.
  • Le respect des règles légales pour l’élection des CHSCT.

Notre syndicat FO ne signera pas l’accord et contestera si ces deux conditions ne sont pas réunies.
Ces deux conditions sont conformes à la démocratie et il serait malhonnête de les refuser.

A quoi joue le syndicat FO ?

Et bien, à continuer à défendre les intérêts des salariés, à défendre la démocratie.

Salutations syndicalistes
Jean-Simon Bitter
DSC FO à Generali

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications, 6 - Perles | Commentaires fermés

Les sections FO de Generali solidaires contre la répression

Posté par fogenerali le 28 janvier 2010

FO Generali répond à l’appel intersyndical du centre de tri de Bobigny

Les sections FO de Generali, confrontées aux pressions patronales et aux discriminations, sont solidaires avec tous les militants syndicaux pour lutter contre la répression.

Informées par l’Union Locale FO de Saint-Denis, les sections FO de Generali ont immédiatement réagit en solidarité avec les syndicats CGT, SUD et FO du centre de tri courrier de Bobigny.

Les sections FO de Generali se sont associées à leur appel (voir l’appel) et demandent que cessent les discriminations à l’égard de plusieurs militants syndicaux, dont le représentant CGT M. Millard.
Elles ont adressé un courrier (
voir le courrier) à la Direction de l’établissement pour exiger qu’aucune sanction ne soit prise à l’encontre de M. Millard ainsi que le respect de son mandat syndical.

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Un accord de baisse de salaire chez Generali pour les CRC

Posté par fogenerali le 21 janvier 2010

FO ne signe pas cet accord de baisse de salaire chez Generali.

Un accord de baisse de salaire Voir l’accord CRC du 11/12/2009 .
Comment qualifier autrement l’accord  sur les chargés de relation clientèle de la Direction du Marché des Particuliers, de Generali Gestion Santé, de la Direction de l’Epargne Patrimoniale et de la Direction du Marché des Particuliers ?

Cet accord prévoit des primes variables d’un montant théorique maximum mensuel de 120 € et annuel de 250 €. Mais le montant de ces primes a été bloqué pendant les trois dernières années et restera bloqué pendant trois ans encore (*). Or les critères d’obtention de ces primes ont été aggravés.  De plus les horaires de travail deviennent plus contraignants.  Il faudra donc travailler plus pour, de toutes façons, gagner moins !

Comment des syndicats ont-ils pu signer un tel accord ? Ce sont les revendications de la Direction qui ont été satisfaites et non celles des salariés.

C’est en substance la déclaration des membres FO au CE et la position que nous avons défendue tout au long de la négociation. Notre syndicat FO a revendiqué et continue à revendiquer la suppression des objectifs, l’augmentation des primes et leur intégration dans le salaire. FO n’a pas signé cet accord.

* Alors que les avis étaient rendus et après les débats et notamment la déclaration FO,  le Président du CE a déclaré « la prime ne restera pas bloquée pendant 3 ans ». Ceci figure au PV.

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Retour aux augmentations générales de salaires chez Generali

Posté par fogenerali le 17 janvier 2010

FO réclame de réelles négociations sur les salaires 2010 chez Generali

Notre syndicat FO demande l’ouverture de réelles négociations sur les salaires pour 2010 chez Generali tant pour les salariés administratifs (Voir cahier de DP de janvier) que pour les salariés commerciaux (Voir NAO 2010 revendications SYNPA FO).

Nous demandons le retour au principe des augmentations générales pour tous sans discrimination :

  • 5 % du salaire pour les administratifs avec un minimum de 1500 € annuel.
  • 5 % des fixes EB/EI pour les commerciaux avec une prime de 1500 €.

Et le relèvement des salaires minima.

Nous revendiquons l’attribution de primes égales pour tous non subordonnées aux objectifs : 5000 € pour tous.

Nous revendiquons la fin des systèmes de contrôle du rendement qui se sont généralisés dans l’entreprise.

Nous revendiquons la fin des discriminations :

  • Bénéfice du Régime professionnel de prévoyance dès 3 mois d’ancienneté pour les commerciaux et mise en place de la subrogation.
  • Rétablissement de la prime d’ancienneté pour les administratifs.
Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Risques psychosociaux : il faut commencer par satisfaire les revendications

Posté par fogenerali le 14 janvier 2010

Risques psychosociaux :  il faut commencer par satisfaire les revendications

Quand notre syndicat FO défend les revendications d’augmentation générale des salaires et réclame la fin des contrôles du rendement
Quand les salariés, avec notre syndicat FO, comme ceux des services corporels, réclament l’annulation des lettres d’affectation, la garantie d’aucune déqualification ni d’aucun déclassement
Quand notre syndicat FO réclame la garantie du maintien de tous les sites et de tous les emplois sur ces sites, des embauches en CDI à plein temps et la requalification des contrats précaires en CDI

La Direction nous répond qu’elle n’est pas d’accord avec ces revendications, qu’il faut continuer les restructurations, que le vrai problème n’est pas la déqualification, les déclassements, l’individualisation des salaires, les contrôles du rendement … que nous n’avons rien compris … que le vrai problème ce sont les risques psychosociaux.

Alors que va nous proposer la Direction lors des négociations sur les risques psychosociaux ? Des bons gratuits pour des consultations psy, comme ça se fait déjà dans certaines entreprises, pourquoi pas des pilules d’antidépresseurs ?

Notre syndicat FO dénonce cette démarche hypocrite qui consiste à se pencher sur le traitement du stress au travail mais à rejeter les revendications et à poursuivre l’individualisation, la course à la performance et les restructurations qui sont les vraies causes des souffrances que ressentent les salariés.

Quel est le rôle d’un syndicat ? Accompagner la Direction dans la réalisation de ses plans ou défendre les revendications des salariés ? 

Poser la question, c’est y répondre !

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Compte rendu de la rencontre intersyndicale du 7 janvier 2010

Posté par fogenerali le 7 janvier 2010

Une prochaine assemblée des services corporels aura lieu

A la demande des salariés des services corporels notre syndicat FO a proposé une rencontre intersyndicale qui a eu lieu le 7 janvier 2010. La CFDT par courrier et la la CGC également par courrier ont refusé de participer. La CFTC n’a rien répondu. L’UNSA a proposé un RDV la semaine prochaine que nous acceptons.

La CGT a participé ce dont notre syndicat FO se félicite. Cela a permis un débat. Cependant nous regrettons que la CGT ait refusé, à cette étape, l’unité sur les revendications qui figurent dans la résolution du 8 décembre 2009 des salariés des services corporels. Cependant elle a donné son  accord pour participer à une prochaine assemblée.

Conformément au mandat reçu par les salariés, notre syndicat FO retiendra une salle pour une prochaine assemblée des services corporels à une date qui sera fixée en commun. Les organisations syndicales seront invitées.

L’objectif est de déterminer comment agir pour obtenir des réponses écrites et positives de la Direction sur les revendications :

  • Annulation des lettres d’affectation de juillet 2009,
  • Respect des qualifications liées à la spécificité inscrite dans les fiches de fonctions,
  • Garantie d’aucun déclassement et maintien de la classe 5 au minimum,
  • Garantie du maintien de l’activité sur le site du travail de Saint-Denis.

S’agissant des collègues du service « assurances de personnes »,  

  • rétablissement du contrat de travail avec Generali IARD et retour au sein du service corporel.

A cela s’ajoutent les contradictions stupéfiantes concernant la question des pouvoirs de règlement.

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE         fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Les salariés du service corporel de Generali réclament l’unité pour leurs revendications

Posté par fogenerali le 5 janvier 2010

Rencontre intersyndicale jeudi 7 janvier 2010

Les salariés du service corporel se sont réunis le 8 décembre 2009 de 10 h 30 à 11 h 30 à l’initiative de FO.
Il ont adopté une résolution
et mandaté notre  syndicat FO pour proposer une rencontre intersyndicale.
FO a donc contacté les délégués syndicaux centraux des syndicats CGT, CFDT, CGC, CFTC et UNSA pour leur proposer une rencontre le 7 janvier 2010 dans notre local syndical du Jade.

A ce jour nous avons reçu une réponse positive de la CGT qui a proposé que la rencontre se tienne à 14 h 30, ce que nous avons évidemment accepté. L’UNSA a répondu qu’elle essaierait également d’être présente le 7.

La CFDT a refusé cette rencontre par un long message. Nous espérons une réponse positive des autres syndicats qui n’ont pas encore répondu.

Notre syndicat FO est mandaté pour proposer de soutenir dans l’unité les revendications rappelées dans la résolution du 8 décembre auprès de la Direction et pour organiser une nouvelle assemblée des services concernés.

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Un projet très dangereux pour tous les salariés de Generali

Posté par fogenerali le 3 janvier 2010

Tract FO Generali du 22 décembre 2009

Notre syndicat FO a distribué un tract ( voir le tract ) sur le site de Saint-Denis le jour du Comité Central d’Entreprise (CCE du 15 déc. 2009). Il a été ensuite diffusé par mail à tous les salariés des pôles opérationnels et fonctionnels en tenant compte de la consultation.

Ce tract alerte les salariés de Generali du fait d’un plan dangereux pour nos droits collectifs. En effet la Direction veut imposer à des salariés sédentaires la convention collective des producteurs salariés de base du 27 mars 1972 qui est beaucoup moins favorable que la convention collectives des employés et cadres du 27 mai 1992. C’est un précédent dangereux pour tous les salariés.

Malheureusement le CCE a rendu un avis favorable ce qui conduit à se poser une question : représente-t-il vraiment les salariés ?

Notre syndicat FO maintient la revendication : application de la convention collective du 27 mai 1992.

Ce tract rend également compte d’une importante négociation qui s’est tenue dans la branche professionnelle sur l’avenir du régime professionnel de prévoyance. Il renvoie à la lecture du compte-rendu publié sur le site de la section fédérale des assurance de la FEC-FO.

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 3 - Tracts | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus